Busy mother working from home
Publié le 20.06.2022

Karine Lopez-Moreau, Siemens France : « Proposer des solutions parentalité adaptées à chacun »

Auteur

Karine Lopez-Moreau, directrice People and Organization Siemens France depuis 2019. 

 

Le groupe Siemens France a choisi Malakoff Humanis pour accompagner ses collaborateurs sur l’ensemble des sujets liés à la parentalité. Depuis 2021, l’entreprise bénéficie de l’Espace Parentalité développé en partenariat avec la start-up Ma Bonne Fée.

Karine Lopez-Moreau, directrice People and Organization Siemens France, fait le point sur la mise en place de cette solution innovante.

Pourquoi avez-vous souhaité travailler avec Malakoff Humanis pour développer des solutions parentalités au sein de votre entreprise ?

Notre ambition est de proposer un environnement de travail où les salariés puissent s’épanouir. La mise en place de l’espace parentalité vient se greffer dans ce projet plus global de qualité de vie au travail. Nous avons un concept chez Siemens qu’on appelle le « New Normal ». C’est le mode de travail après pandémie. Les façons de travailler ne sont plus tout à fait les mêmes et les attentes des collaborateurs non plus. Le sujet de la parentalité a émergé et nous avons souhaité répondre à un besoin de nos salariés. C’est pour cette raison que nous avons sollicité Malakoff Humanis.

Avant la mise en place des solutions parentalités, aviez-vous eu des demandes de la part de certains salariés sur cette thématique ?

Nous n’avions pas réalisé d’enquête et nous n’avions pas de données objectives pour mesurer les besoins. Mais, à travers les échanges et les situations individuelles, nous savions qu’il y avait un besoin autour de la parentalité. Il s’agit même d’un besoin plus large : celui d’être accompagné tout au long de la vie.

Le besoin d’accompagnement à la parentalité a-t-il été plus prononcé avec la crise sanitaire ?

Nous avons un certain nombre de collaborateurs parents qui ont souffert pendant cette période compliquée. Notamment pendant le premier confinement car les écoles étaient fermées. Les familles se sont retrouvées dans un cercle un peu fermé et cela a révélé certains besoins. Nous avons senti que c’était le bon moment pour tester les solutions parentalités proposées par Malakoff Humanis. Dans un premier temps, nous les avons expérimentées avec un petit nombre de volontaires.

Comment s’est déroulée cette phase test ?

En juin 2021, nous avons demandé à 40 collaborateurs parents de tester la plateforme et de nous faire des retours. A l’issue de cette expérimentation, ils nous ont confirmé qu’il y avait des besoins, notamment pour les parents d’adolescents. S’il y a en effet des questions qui se posent à l’arrivée de l’enfant puis quand il grandit, par la suite, vers l’adolescence, il y a des problématiques différentes, liées notamment à l’orientation scolaire. Sur cette question, nous avons senti que les parents étaient en demande de soutien.

S’il y a en effet des questions qui se posent à l’arrivée de l’enfant puis quand il grandit, par la suite, vers l’adolescence, il y a des problématiques différentes, liées notamment à l’orientation scolaire

Comment la mise en place de l’espace parentalité a-t-elle été reçu par les salariés de Siemens ?

La mise en place est récente donc il est un difficile de dresser un premier bilan en termes d’efficacité. Toutefois, fort des retours des 40 testeurs, nous avons sollicité par mail l’ensemble des parents de la société. Tous ont reçu un message les invitant à se connecter à la plateforme. Aujourd’hui, nous avons entre 80 et 90 utilisateurs réguliers. Grâce à Malakoff Humanis, nous avons aussi mis en place un webinaire autour de l’orientation scolaire des enfants qui a eu un franc succès. Les retours de l’enquête de satisfaction ont été très positifs et les gens ont manifesté l’envie de renouveler l’expérience.

Quels résultats avez-vous constatés depuis la mise en place de l’espace parentalité avec Malakoff Humanis ?

La difficulté quand on met en place ce type de mesure est justement de savoir quels sont les indicateurs objectifs de mesure. Pour l’instant, nous avons peu de recul. Cependant, nous constatons au quotidien la satisfaction des salariés qui utilisent l’Espace Parentalité et c’est déjà un excellent point.

Aimeriez-vous proposer dans le futur des services additionnels en matière d’accompagnement à la parentalité ?

Nous avons des parents qui peuvent se retrouver dans des situations particulières. Je pense notamment aux parents avec des enfants en situation de handicap. Peut-être qu’il y aurait des choses à imaginer, à mettre en place pour aider ces parents-là. Avec l’émergence des sujets liés à la parentalité, de bonnes idées vont sans doute éclore. Et ce que nous apprécions avec Malakoff Humanis c’est que nous pouvons discuter des situations, faire remonter un besoin. Petit-à-petit, nous co-construisons des solutions adaptées. C’est un partenariat précieux.

Aviez-vous déjà mis en place des initiatives avant le début de votre collaboration avec Malakoff Humanis ?

Nous avons effectivement des initiatives qui s’inscrivent de manière plus globale dans notre politique QVT. Par exemple, sur l’usine d’Haguenau en Alsace, nous avons des solutions de places en crèches. Nous offrons la possibilité à chaque collaborateur de bénéficier de chèques emploi service universel (CESU) pour financer notamment les services de garde d’enfants. Nous avons aussi des solutions de soutien financier pour les parents avec des enfants en situation de handicap. Les dons de RTT aux parents aidants, un accompagnement social et psychologique, la prévention des risques psycho-sociaux, un guide de la parentalité en entreprise ou encore des webinaires sur des sujets d’équilibre vie pro/vie perso complètent notre offre en matière de parentalité.

En se libérant d’un certain nombre de contingences, les salariés sont plus épanouis. Ils gagnent en efficacité et en engagement dans leur travail

Par ailleurs, dans le cadre de notre politique QVT, nous formons nos managers à ces sujets. Notre ambition est que nos salariés se sentent bien. Nous sommes persuadés que tout ceci contribue à la performance de l’entreprise. En se libérant d’un certain nombre de contingences, les salariés sont plus épanouis. Ils gagnent en efficacité et en engagement dans leur travail. Pour cette raison, la parentalité représente un vrai enjeux RH. Cela fait aussi partie des critères de différenciation et d’attractivité pour une entreprise. D’autant que la parentalité, j’en suis convaincue, est un sujet qui va prendre de plus en plus d’importance dans le futur.

Vous allez aimer